Ces écrivains devenus paroliers : Jacques Lanzmann pour Jacques Dutronc (2/6)

Vous les savez romanciers mais les connaissez-vous paroliers ? Patrick Modiano, Philippe Labro, Amélie Nothomb, Philippe Djian, Marie Nimier, Vincent Ravalec ou encore Marc Levy, pour ne citer qu’eux, n’écrivent pas seulement des romans ! Et bien avant eux, Colette, Jean Cocteau, Max Jacob, Jean-Paul Sartre, Raymond Queneau, Jacques Prévert, Sacha Guitry ou encore Marguerite Duras, s’illustrèrent également dans l’art mineur.

« Le parolier est un écrivain qui chante » affirmait à juste titre Pierre Delanoë, l’homme aux 4000 chansons, lui-même auteur de plusieurs romans et récits. Du livre à la chanson, il n’y a donc qu’un pas que de nombreux romanciers, et pas des moindres, n’hésitent plus à franchir…

2/6 : Jacques Lanzmann pour Jacques Dutronc

En 1965, l’écrivain Jacques Lanzmann rencontre Jacques Dutronc. De leur amitié naîtra une fructueuse collaboration jusqu’en 2003, Jacques Dutronc adaptant ses musiques aux textes de l’écrivain. Ensemble, ils créeront les plus grands succès du chanteur, notamment Il est cinq heures Paris s’éveille en 1968 (cosigné par l’épouse de Jacques Lanzmann, Anne Segalen).

J. Lanzmann signera également quelques chansons pour Johnny Hallyday, France Gall, Régine, Jean Guidoni, Zizi Jeanmaire, Enrico Macias, Mireille Darc, Dani, Sacha Distel, Pascal Danel, Pascal Obispo, Bernard Menez ou encore Elodie Frégé.

A lire aussi dans notre série « Ces écrivains devenus paroliers » :

1/6 : Philippe Labro pour Johnny Hallyday

3/6 : Philippe Djian pour Stephan Eicher

4/6 : Patrick Modiano pour Françoise Hardy

5/6 : Yann Queffelec pour Pierre Bachelet

6/6 : Le retour des romanciers dans la chanson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>